Skip to main content

Les résultats d’un sondage réalisé au mois de Mai et Juin 2022 auprès de 65 cabinets comptables investis dans le déploiement de MEG ont permis de mettre en évidence les points cruciaux relatifs à deux axes principaux d’observation : l’organisation et la stratégie.

Les objectifs de cette enquête sur le déploiement de MEG étaient principalement de :

  • Connaître l’organisation mise en place dans les cabinets, la stratégie et la vision définies par les décideurs,
  • Cerner les freins ou difficultés rencontrés.

Les répondants sont en grande majorité des structures de petite et moyenne taille :

85% ont moins de 50 collaborateurs.

Et le déploiement actuel de MEG Premium se répartit de la façon suivante :

  • 49% ont déployés entre 10 et 50 licences,
  • 26% ont déployés entre 51 et 100 licences,
  • 25% ont déployés plus de 100 licences.

Pour les parties « organisationnelles », les cabinets ont désignés majoritairement à 75% un ou des référents MEG pour la mise en place des dossiers. Ces référents sont pour l’essentiel

Des collaborateurs comptables pour 50% et des experts-comptables pour 31%.

La mise en place d’une organisation dédiée au déploiement d’une plateforme digitale est nécessaire, voir incontournable pour la réussite du projet.

60% des cabinets estiment que l’organisation pourrait être optimisée contre 10% qui la considère comme très satisfaisante.

La formation technique a été assurée pour 77% des référents. Ces référents ont formé pour 60% des collaborateurs du cabinet. Force est de constater que 38% se sont auto-formés, ce qui explique que

Moins de 50% des répondants estiment que le niveau de formation est suffisant.

Passé le cap de la formation, l’engagement des collaborateurs est primordial pour assurer un déploiement efficace auprès des clients du cabinet. Une sensibilisation aux enjeux liés aux évolutions du métier et des obligations réglementaires est nécessaire pour convaincre les collaborateurs du bien-fondé de la solution.

50% estiment que l’engagement des collaborateurs pourrait être amélioré.

Le passage à la facture électronique est un des enjeux majeurs pour les cabinets. Le travail de préparation à l’arrivée de cet événement est donc primordial tant en interne qu’auprès des entreprises.

75% des cabinets considèrent que les collaborateurs sont sensibilisés, mais 21% estiment qu’il est encore trop tôt pour se pencher réellement sur le sujet.

Face à ces enjeux, MEG parait être la solution idéale pour anticiper ces bouleversements et répondre aux besoins des entreprises. Les cibles principales pour le déploiement de la plateforme sont :

  • Les nouveaux clients pour 57%,
  • Les clients sensibles au digital pour 38%,
  • Tous les clients pour 38%.

Déployer, oui, mais avec quelle stratégie commerciale ?

Plus de la moitié des cabinets facture systématiquement MEG avec une offre incluant les modules « Facturation / Achats / Banque ».

Et à la question de savoir si l’offre digitale est bien définie, la réponse est :

70% des cabinets sont satisfaits de leur offre commerciale.

La phase de déploiement amorcée, il paraissait intéressant d’analyser l’état actuel de l’avancement et de se projeter à l’horizon 2026. Le constat est double :

Le déploiement actuel pourrait être plus optimal (en référence à l’engagement et l’organisation) et les cabinets envisagent majoritairement d’équiper à de 50% leurs portefeuilles clients.

En conclusion, les cabinets sont convaincus et engagés dans le déploiement de MEG avec des perspectives d’évolution qui laissent entrevoir une réelle volonté d’équiper leurs clients avec cette solution pour faire face aux enjeux à venir.

La réussite passe par un réel engagement des collaborateurs, une bonne formation technique et une organisation stratégique optimale. Tous semblent en être convaincus.

Pour visualiser l’ensemble des résultats des sondages, parcourez l’infographie ci-dessous.

Rester informés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouveautés.

RGPD(Nécessaire)