Skip to main content

Les cabinets d’expertise comptable affrontent des difficultés de recrutement. Au 77e Congrès de l’ordre des experts-comptables, cette préoccupation revient dans toutes les discussions. Le Conseil national a présenté les nouvelles fonctionnalités de sa plateforme Hubemploi.

« Nous sommes face à un vrai besoin et une guerre des talents. »

Constance Camilleri, directrice prospective et performance des cabinets au Conseil national de l’Ordre des experts-comptables.

Constance Camilleri, directrice prospective et performance des cabinets au Conseil national de l’Ordre des experts-comptables ne minimise pas la difficulté des cabinets d’expertise comptable à recruter. En compagnie de Marie-Dominique Cavalli, vice-présidente du Conseil supérieur, elle a présenté les nouveautés de la plateforme de recrutement Hubemploi, ce jeudi 29 septembre, au 77e Congrès de l’Ordre des experts-comptables.

Hubemploi : cv récents et large diffusion des annonces

Après douze années d’existence, Hubemploi se dote d’un outil de multipostage afin de diffuser les offres sur l’ApecMétéoJob et 18 sites partenaires. « Nous avons également procédé à une actualisation de la base et ne conservons que les CV des candidats ayant postulé ces derniers mois », souligne Marie-Dominique Cavalli. Soit près de 2 000 profils de candidats actualisés pour environ de 1 500 offres d’emploi à pourvoir.

La refonte de la plateforme Hubemploi vise à donner aux employeurs et aux candidats « une expérience positive, poursuit la vice-présidente. Le dépôt d’annonce y est simple et pratique. »

« Chaque cabinet peut personnaliser sa page « entreprise » et y renseigner ce qui le différencie des autres, salue Constance Camilleri. Côté candidat, l’expérience utilisateur a été revue et simplifiée. »

Le matching parfait ?

La plateforme Hubemploi exploite ensuite les renseignements des employeurs et des candidats pour trouver le matching parfait, « un peu à la manière des sites de rencontre ».

« Il faut savoir bien accueillir le nouveau collaborateur. »

Marie-Dominique Cavalli, vice-présidente du Conseil supérieur

Un recrutement se prépare. « Il est important de savoir qui l’on est, quelles sont nos valeurs et quel est le poste que la recrue va occuper au cabinet », met en garde Marie-Dominique Cavalli. Et le recrutement ne s’arrête pas une fois le contrat signé. « Il faut savoir bien accueillir le nouveau collaborateur. »

« La gestion des talents continue après le recrutement », abonde Constance Camilleri. La directrice rappelle que « 20 % des recrutements se soldent par un départ ».

Les solutions RCA comme levier d’attractivité pour les futurs collaborateurs

Les outils développés par RCA permettent d’importants gains de productivité au sein des cabinets. Par exemple, l’adoption de la solution de pré-comptabilité Mon Expert en Gestion profite aux collaborateurs et leur libère du temps pour effectuer des tâches à plus forte valeur ajoutée. Un argument de poids dans la recherche de futurs talents.

Rester informés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouveautés.

RGPD(Nécessaire)